Chapter Spotlight

Pleins feux sur la section de l’AFP du Sud du Canada

Paid Advertisement
AFP CA South

ENGLISH

La section du Sud du Canada de l’AFP a été constituée en 2001 et offre des services dans les régions de Chatham Kent, Sarnia Lambton et Windsor Essex, dans le sud ouest de l’Ontario. Pour le présent coup de projecteur sur une section de l’AFP, nous avons demandé à la section du Sud du Canada de nous faire part des points saillants de son Défi 21 jours pour l’équité (21 Day Equity Challenge), un programme conçu pour éduquer les membres sur divers aspects des principes IDEA (inclusion, diversité, équité et accès).

Q. En quoi consiste le Défi 21 jours pour l’équité?
R. Il s’agissait d’une campagne par courriel auprès des membres visant à leur fournir des ressources pour les renseigner sur l’impact de l’iniquité, du racisme et de la discrimination dans nos vies et nos communautés, et sur ce que nous pouvons faire pour améliorer l’équité et l’inclusion.

Pendant la période du défi, soit du 8 mars au 5 avril 2024, nous avons envoyé aux membres de la section un courriel chaque jour ouvrable. Ces courriels comprenaient des liens vers des vidéos et des articles contenant de l’information supplémentaire sur un sujet précis lié à l’équité et à la justice sociale. Le défi consistait pour les membres à consacrer un peu de temps chaque jour pour mieux comprendre les conséquences de l’iniquité et du racisme sur les groupes défavorisés dans nos communautés, et plus particulièrement à réfléchir à la manière dont cela peut se refléter dans les conversations ou les actions avec les bénévoles, le personnel et nos donateurs et donatrices.

Q. Comment vous est venue l’idée du Défi 21 jours pour l’équité? 
R. Le Défi 21 jours pour l’équité a lieu dans plusieurs villes en Amérique du Nord. Un de nos membres de l’AFP, par l’intermédiaire de la Ville de Windsor, a fait l’expérience directe d’un tel défi pour le personnel de la Ville en 2023. Nous nous sommes inspirés du concept de base du défi et y avons inclus du contenu local pour faire en sorte que les membres de la section du Sud du Canada de l’AFP soient interpellés par ce défi. Nous avons adapté les sujets pertinents pour inclure l’inclusion, la diversité, l’équité, l’accès et la lutte contre le racisme, car ils sont le reflet des partenaires communautaires et des organismes de bienfaisance avec lesquels nous collaborons tous les jours.

Q. Parlez-nous un peu de la mise en œuvre du projet.
R. Quelques membres du conseil d’administration de la section du Sud du Canada ont dirigé les discussions sur ce projet, ainsi que la création de la première version du Défi 21 jours pour l’équité en partenariat avec des organisations de la région qui sont membres de la section. Les ressources transmises quotidiennement par courriel ont été dénichées dans des sites Web et des chaînes YouTube. Plusieurs clips vidéo ont été trouvés sur Ted Talk et divers articles ont été trouvés à l’aide de Google.

Q. Quels types de sujets étaient abordés dans les courriels quotidiens et comment étaient-ils structurés? 
R. Dans les courriels, nous voulions aborder une vaste gamme d’enjeux liés à l’équité. Chaque courriel incluait généralement une introduction, des liens vers quelques ressources et des éléments à retenir ou à considérer, le tout dans le but que les membres comprennent l’impact que le sujet abordé a dans leur vie de tous les jours. Nous indiquions aussi la durée des vidéos pour que les gens puissent voir que le temps à consacrer à leur écoute était relativement court et que cela pouvait facilement s’intégrer dans leur routine matinale.

Parmi les sujets abordés dans les courriels, mentionnons les suivants :

  • Le racisme systémique au Canada
  • Les préjugés inconscients et implicites
  • Le privilège des Blancs
  • Les microagressions
  • Être un.e allié.e
  • La communauté des personnes handicapées
  • L’intersectionnalité
  • L’âgisme
  • La discrimination fondée sur le genre et l’orientation sexuelle
  • La discrimination religieuse

Q. Comment les membres ont-ils réagi au programme? Ont-ils été interpellés par les courriels? 
R. Le taux d’ouverture des courriels a été de 81 % et la mobilisation a été forte. Les membres ont assurément été interpellés puisqu’ils ont mentionné avoir discuté du contenu avec des collègues, de sorte que l’expérience a donné lieu à d’autres résultats positifs et à la poursuite des discussions au sein des organisations membres.

Q. Le programme a-t-il atteint les objectifs que vous aviez fixés?
R. Oui, le programme a permis d’atteindre plusieurs objectifs. Il s’agissait de la première étape d’un processus d’apprentissage continu pour évoluer et tâcher d’être des personnes plus inclusives, plus équitables, plus gentilles et plus justes. Nous avons tous des préjugés, nous pouvons tous commettre des erreurs, mais le but est de reconnaître nos erreurs, d’en tirer les leçons et de nous efforcer de devenir de meilleurs alliés qui montrent la voie par des actions plutôt que par des mots. Le constat est que le véritable changement au sein de l’entreprise et de la communauté nécessite l’action et le dévouement de nombreuses personnes.

Q. Avez-vous des conseils à offrir aux sections qui souhaiteraient mettre sur pied un programme similaire?
R. Nous recommandons vivement aux autres sections de créer un programme semblable au Défi 21 jours pour l’équité à l’intention de leurs membres. Ce défi permettra aux gens de mieux comprendre les enjeux liés à la race et à l’équité ainsi que notre rôle collectif dans l’amélioration de nos collectivités, en plus de démontrer que nous nous engageons vers un changement qui commence de l’intérieur et s’étend à nos familles, nos amis, nos réseaux professionnels, nos organisations et nos actions au sein de nos collectivités. En ce qui concerne les conseils, disons qu’il est temps d’examiner de plus près les inégalités qui sont profondément enracinées dans nos systèmes et nos institutions. Nous devons travailler ensemble pour créer une communauté de l’AFP plus forte dans laquelle chaque personne a la possibilité de réussir, indépendamment de sa race, de son sexe, de son orientation sexuelle, de sa religion et de son identité.

Q. Est-ce que vous songez à répéter l’expérience l’an prochain? Le cas échéant, y a-t-il quelque chose que vous changeriez ou amélioreriez?
R. Oui, la section du Sud du Canada songera très certainement à réitérer le Défi 21 jours pour l’équité étant donné que les membres qui ont pris le temps de participer à cette expérience d’apprentissage l’ont trouvée utile et instructive. Nous continuerons à rechercher des articles, des vidéos et des témoignages en lien avec la profession de collecte de fonds et à explorer certains sujets difficiles, comme le racisme structurel, la ségrégation et les privilèges, afin d’entamer la conversation sur la façon dont nous pouvons faire valoir l’équité dans nos vies personnelles et professionnelles. Nous encourageons tous les membres de l’AFP à trouver du réconfort dans l’inconfort et à se rendre compte que nous pouvons tous changer les choses. Il suffit de nous soucier des autres, d’être plus attentifs, d’agir lorsque cela est nécessaire et de communiquer avec bonté et courage.
 

Paid Advertisement

Read More

23 Jul 2024 Member Story
22 Jul 2024 President's Perspective Blog
22 Jul 2024 President's Perspective Blog
Paid Advertisement
Want The Latest AFP & Fundraising News Delivered To Your Inbox?Sign Up Now!

Recommended for You

Members: Sign in to view your personalized recommendations!

Sign in