Guides & Resources

Les relations gouvernementales pendant la crise de la COVID 19 : Activités menées par AFP Canada et façon dont VOUS pouvez nous aider

glasses on laptop

ENGLISH

On nous le répète chaque jour, sinon toutes les heures depuis quelques semaines déjà : nous vivons une période sans précédent. La pandémie de COVID‑19 a eu et continuera d’avoir des répercussions importantes sur différents aspects de notre vie, y compris sur notre travail dans le secteur de la bienfaisance et sans but lucratif. Compte tenu de l’annulation d’événements et de la baisse des dons de la part de particuliers et d’entreprises, les professionnels en philanthropie – et les causes qu’ils défendent – ressentent les conséquences du coronavirus.

Depuis le début de la crise, AFP Canada plaide en faveur de la création d’un fonds de stabilisation d’urgence pour venir en aide aux organismes de bienfaisance et sans but lucratif. Aux côtés de plus de 150 organismes de partout au pays, nous défendons cette demande sectorielle auprès du gouvernement.

Chacun et chacune des membres de l’AFP ainsi que leurs amis, les membres de leur famille et tous les Canadiens et Canadiennes préoccupés par la situation peuvent – et devraient – eux aussi écrire à leur député(e) pour leur faire part de cette demande urgente. Pour en savoir plus, consultez la page https://afpglobal.org/news/defendez-notre-secteur-pendant-la-COVID-19.

AFP Canada continuera de se concentrer sur cette initiative, mais aussi sur d’autres initiatives importantes qui soutiennent notre secteur. Nous continuerons de plaider en faveur d’un environnement propice à des activités de collecte de fonds efficaces et éthiques qui incitent les gens à donner. Nous gardons espoir que le gouvernement annoncera prochainement des mesures pour soutenir les organismes de bienfaisance et sans but lucratif qui font un travail extraordinaire au sein de nos collectivités.

Et ensuite?

Nous ne connaissons pas encore toute l’ampleur de la présente crise ni le moment où elle prendra fin, mais nous savons qu’elle se terminera un jour. À ce moment, le gouvernement cherchera assurément des moyens de stimuler l’économie.

Après les précédents ralentissements économiques, le gouvernement a investi massivement dans des projets d’infrastructure et de travaux publics. Notre secteur a participé à ces essors économiques, que ce soit dans le cadre d’initiatives visant à agrandir ou construire des bibliothèques, des centres de loisirs, des campus, voire d’autres projets. Il est tout à fait logique que les gouvernements fassent appel à notre secteur comme partenaire de confiance dans la réalisation de tels projets, car nous sommes agiles, réactifs et responsables.

Les organismes de bienfaisance et sans but lucratif ont des plans ambitieux pour créer un monde meilleur. Bon nombre de ces plans concernent la création ou l’élargissement de services. En prévision de la distribution des fonds de relance de l’économie, il est logique de communiquer avec les représentants fédéraux, provinciaux et municipaux de nos régions pour leur faire part de ces plans. Il ne faut surtout pas attendre la fin de la crise et l’annonce des possibilités de financement avant d’agir, car, comme on le sait, il faut du temps pour établir des relations.

C’est dès maintenant que les organismes de bienfaisance doivent entreprendre ce travail de relations gouvernementales. En diffusant leurs plans et en montrant dès aujourd’hui qu’ils sont prêts, les organismes seront bien positionnés au moment où les gouvernements annonceront les programmes de financement de relance. Grâce à cet important travail accompli au préalable, les organismes de bienfaisance pourront profiter au maximum des différentes possibilités de financement.

Nous pensons que la crise du coronavirus changera nos vies à jamais, et qu’elle aura définitivement d’énormes répercussions sur notre secteur. Ce ne sont pas tous les organismes de bienfaisance qui profiteront des possibilités de relance du gouvernement, mais tous – et chacun des collecteurs de fonds professionnels qui soutiennent leur travail – jouent un rôle important auprès des personnes qu’ils servent. En se préparant dès maintenant à la prochaine étape – l’après-COVID‑19 –, les organismes de bienfaisance et sans but lucratif seront bien placés pour poursuivre leur formidable travail visant la création d’un monde meilleur.

Paid Advertisement

Read More

Want The Latest AFP & Fundraising News Delivered To Your Inbox?Sign Up Now!

Recommended for You

Members: Sign in to view your personalized recommendations!

Sign in