La stratégie en matière de relations gouvernementales oriente la réponse de l’AFP à la crise de la COVID‑19

strategy

ENGLISH

AFP Canada a mené la plus vaste consultation de son histoire pour l’aider à élaborer sa vision quinquennale en matière de relations avec le gouvernement du Canada, le Plan 2020‑2024.

« Le processus entrepris l’an dernier est le plus remarquable que j’ai vu en près de 20 ans de travail de relations gouvernementales à l’AFP », soutien Ken Mayhew, membre du Comité des relations gouvernementales et président élu d’AFP Canada.

« Il était très stratégique et conçu de manière à ce que tous puissent exprimer leurs idées et points de vue, mais aussi à ce que les priorités convenues aient des répercussions mesurables et que nous ayons les ressources et la capacité nécessaires pour les concrétiser. L’AFP a une longue expérience de relations gouvernementales, mais nos membres ne sont pas toujours conscients que les efforts déployés dans le passé ont vraiment contribué à changer les choses et qu’il faudra désormais être encore plus efficace et collaborer plus que jamais », ajoute-t-il.

L’adoption d’une vision en matière de relations gouvernementales a permis d’orienter la réponse de l’AFP à la crise de la COVID‑19 de manière immédiate et stratégique.

« Grâce à cette consultation, nous avons clairement compris que nous devons nous concentrer sur la collecte de fonds et que notre travail consiste à être la voix de la profession au Canada », affirme Lisa Davey, vice-présidente d’AFP Canada.

« La stratégie renforce l’idée selon laquelle notre rôle au sein du secteur consiste à soutenir les professionnels en collecte de fonds et en philanthropie. Elle nous guide pour savoir quand il est de notre devoir de prendre les choses en main et quand il suffit d’offrir du soutien. Et c’est cette orientation qui guide notre réponse à la COVID‑19 », poursuit-elle.

Le processus de consultation a comporté des exercices lors des réunions des dirigeants canadiens dans le cadre de la Conférence internationale de l’AFP et lors de la Retraite des dirigeants canadiens. Des consultations ont également eu lieu au sein du Comité des relations gouvernementales et du conseil d’administration d’AFP Canada. Suivant ces séances, nous avons fait appel à un consultant pour faire la synthèse des commentaires et animer une séance d’information. Après cette séance, un petit groupe de personnes a tenu deux autres réunions pour consolider le rapport et définir les piliers fondamentaux des activités de relations gouvernementales de l’organisation.

« Notre travail de relations gouvernementales aide à faire avancer les enjeux que nous défendons. Par exemple, nous appuyons le fonds de stabilisation pour notre secteur, mais nous ne sommes pas à la tête de cette initiative. Quant à l’idée de demander plus d’incitatifs fiscaux, la recherche indique que les mesures fiscales de ce genre ne donnent pas lieu à une hausse de dons, de sorte que nous n’en faisons pas un élément central de notre programme de relations gouvernementales », précise Mme Davey.

Voici un aperçu des activités de relations gouvernementales des cinq prochaines années :

  • Plaider en faveur d’un environnement qui renforce une collecte de fonds efficace et éthique qui permet d’obtenir plus de dons et d’avoir un impact plus important.
  • Promouvoir un discours qui permet aux acteurs gouvernementaux de comprendre et de reconnaître la nécessité de la collecte de fonds et les avantages sociétaux qu’elle apporte.
  • Faire valoir que l’AFP est considérée comme un conseiller de confiance et qu’elle est au service de tous les professionnels en philanthropie, qu’ils soient ou non membres de l’AFP.
  • Concentrer les efforts de relations gouvernementales à l’échelle fédérale.
  • Collaborer avec les sections.
  • Miser sur le nouveau discours pour la collecte de fonds au Canada.
  • S’associer avec les alliés du secteur.
  • Intégrer les principes d’inclusion, de diversité, d’équité et d’accès (IDEA).
  • Démontrer notre valeur aux yeux des membres.

« L’AFP veut être une source fiable et utile d’informations sur les tendances et les incitatifs en matière de dons, les motivations des donateurs et les répercussions des dons. En cette période de grande incertitude, le gouvernement devra compter sur les revenus de sources publiques et privées, et il aura besoin de partenaires fiables et crédibles pour prendre ses décisions politiques », explique M. Mayhew.

« L’AFP veut et doit jouer un rôle de premier plan dans le cadre de ces discussions, comme nous l’avons fait dans le cadre des audiences du Sénat sur le secteur de la bienfaisance en 2018‑2019 », ajoute-t-il.

« Le Comité des relations gouvernementales travaille fort pour démontrer sa valeur aux membres; c’est en fait un des principes directeurs de notre nouvelle vision quinquennale en matière de relations gouvernementales », affirme Jessica Wroblewski, MPNL, CFRE, présidente du Comité des relations gouvernementales d’AFP Canada.

Elle conclut en ajoutant ceci : « AFP Canada est la voix de plus de 3 000 membres de l’AFP et de centaines, voire de milliers d’autres professionnels en collecte de fonds et en philanthropie au Canada. Notre travail de relations gouvernementales profite aux donateurs, aux bénéficiaires et à la profession dans son ensemble. Nous travaillons en étroite collaboration avec d’autres acteurs du secteur, dont Imagine Canada et l’Association canadienne des professionnels en dons planifiés (ACPDP). En tant que collecteurs de fonds, nous avons toutefois une perspective unique à faire valoir qui n’est actuellement défendue par aucun autre groupe à but lucratif ou non lucratif. C’est pourquoi il est essentiel que l’AFP soit présente lorsque le secteur sans but lucratif fait l’objet de discussions de la part de représentants du gouvernement. »

Paid Advertisement
Want The Latest AFP & Fundraising News Delivered To Your Inbox?Sign Up Now!

Recommended for You

Members: Sign in to view your personalized recommendations!

Sign in