Cinq défis liés au travail dans un petit organisme

small shop

ENGLISH

Près de 10 % des membres de l’AFP affirment qu’ils travaillent dans un petit organisme. Voici la deuxième partie d’une série de trois articles portant sur cinq aspects liés aux petits organismes : 1) Cinq avantages à travailler dans un petit organisme; 2) Cinq défis liés au travail dans un petit organisme; 3) Cinq conseils concernant le travail dans un petit organisme.

Nous avons demandé à Tim Brown, qui exploite, à Kingston, un centre de distribution alimentaire qui fournit de la nourriture à 87 écoles pour les élèves dans le besoin, et à Leanne Kopp, CFRE, directrice générale de l’Island Prostate Centre, à Victoria, de nous donner leur point de vue.

Voici cinq défis liés au travail dans un petit organisme :

  1. Se sentir surchargé ou dépassé. Travailler dans un petit organisme est définitivement épuisant. On est presque tout le temps débordé. Honnêtement, un des défis quotidiens consiste à maintenir un équilibre réaliste entre vie professionnelle et vie privée.
  2. Maintenir les activités plutôt que croître. Dans un petit organisme, on a tendance à se laisser prendre par le travail qu’il faut maintenir, ce qui laisse peu de temps pour examiner les possibilités de croissance. Les dons majeurs et les dons planifiés pourraient être des domaines de croissance, mais il est difficile d’y consacrer le temps nécessaire.
  3. Veiller à ce que tout fonctionne rondement chaque semaine. Les temps morts sont rares, voire inexistants. Il faut maintenir un calendrier hebdomadaire régulier. Si un membre du personnel est absent, les autres doivent prendre les choses en main pour pour que les activités se poursuivent.
  4. Travailler avec des administrateurs bénévoles qui ne saisissent pas vraiment les rouages du travail. Prenons le cas d’un administrateur qui invite un « ami » à une réunion pour offrir des conseils sur la collecte de fonds, non conscient du fait que vous, le dirigeant ou la dirigeante de l’organisme, détenez le titre de CFRE et possédez toutes les compétences requises. Cela vous dit quelque chose?
  5. Obtenir un salaire inférieur à celui offert par d’autres organismes de bienfaisance. Même si les budgets de fonctionnement sont moins importants (autour de 700 000 $ annuellement), le travail demeure exigeant, mais les salaires sont souvent plus bas dans un petit organisme.

S’il y a d’autres avantages à travailler dans un petit organisme, n’hésitez pas à nous en faire part.

Paid Advertisement

Read More

02 Jun 2020 Guides & Resources
01 Jun 2020 Guides & Resources
Want The Latest AFP & Fundraising News Delivered To Your Inbox?Sign Up Now!

Recommended for You

Members: Sign in to view your personalized recommendations!

Sign in